ACCUEIL

Agenda social

Travail Social et Médico-social – Associatifs et Publics –  Amplifions la mobilisation le 1er février 2022 !

Travail Social et Médico-social – Associatifs et Publics – Amplifions la mobilisation le 1er février 2022 !

Après le 7 décembre 2021, salarié-e-s et étudiant-e-s du social , médico-social et socio-éducatif.
Amplifions la mobilisation le 1er février 2022 !
Pour seule réponse à la mobilisation record des professionnels du social et médico-social du 7 décembre 2021, le premier ministre Mr Jean Castex a annoncé le report de la « conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social » qui devait répondre dans les meilleurs délais aux oubliés du Ségur et de Laforcade. Le gouvernement n’a même pas daigné recevoir dignement une délégation et n’entend pas vouloir répondre :
– aux dégradations des conditions de travail de l’action sociale et médico-sociale, dans le privé et le public
– aux salaires non revalorisés à la hauteur des diplômes, des qualifications et des responsabilités

INFOS SOCIALES PAR THÈMES

Au nom des valeurs de solidarité et du refus de toute discrimination, la CGT combat résolument le fascisme sous toutes ses formes !

Jeudi 10 février retransmission en direct sur le site de la journée de débats.

10h – Première table-ronde
Combattre les idées d’extrême droite, les leçons du passé

14h – Deuxième table-ronde
Combattre les idées d’extrême-droite, les enjeux d’aujourd’hui

Étendre les frais médicaux couverts par l’assurance maladie obligatoire et supprimer les complémentaires santé : c’est l’un des scénarios proposés par le Haut Conseil à l’avenir de l’assurance-maladie.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé au Haut Conseil à l’avenir de l’assurance-maladie (HCAAM) d’envisager des évolutions possibles de la Sécurité Sociale. Cette instance consultative, dont fait partie la CGT, a rendu un rapport qui contient quatre scénarios possibles. L’un d’entre eux, le plus détaillé et le plus commenté, examine la possibilité d’une extension des soins pris en charge par l’assurance maladie. Ce que l’on appelle le projet de « Grande Sécu » fusionnerait la Sécurité sociale et les complémentaires santé.

« Grande Sécurité Sociale » : un projet dangereux et néfaste

« Grande Sécurité Sociale », derrière ce vocable porté par le gouvernement et les tenants du libéralisme se cache une dangereuse stratégie, qui, si elle se mettait en place, porterait gravement danger à notre système de protection sociale. Catherine PERRET, dirigeante de la CGT, nous explique ce concept, totalement à l’inverse de ce que porte la CGT d’une sécurité sociale couvrant tous les risques de la naissance à la mort…

Grande Sécurité Sociale » : un projet dangereux et néfaste

Vers un salaire minimum européen ?

Les syndicats entendent peser sur une directive européenne pour assurer un niveau de vie décent à tou·tes les travailleur·ses et éviter le dumping social entre États.

Un projet de directive européenne sur les salaires minimaux propose l’intégration dans la loi d’un « seuil de décence ».

CAC 40 : des résultats financés par les aides publiques

La confiance retrouvée des actionnaires s’explique avant tout par le déblocage des milliards d’aides publiques.
Un scandale dénoncé par la CGT qui réclame une réorientation et un conditionnement des aides publiques à l’intérêt général en donnant la priorité aux dimensions sociales et environnementales.

Quand les européen•nes reduisent leur temps de travail

Partout en Europe, l’idée d’une réduction du temps de travail fait son chemin. Focus sur les expériences fructueuses. Non, la réduction du temps de travail n’est pas une spécificité française, comme voudrait nous le faire croire certains discours qui cherchent à culpabiliser les travaillleur·ses en France. Des voix de plus en plus nombreuses portent cette revendication en Europe. Elle est devenue réalité dans différents pays.

Fraude fiscale, un « sport de riches »

PUBLIÉ LE 15 NOV. 2021
Pandora Papers, optimisation fiscale, évasion fiscale, fraude fiscale sont des « sports de riches » qui volent les finances publiques, spolient les services publics.

Soutien aux salarié·e·s de la FDB(ex SBFM)

Cagnotte solidaire

Vous pouvez  participer à cette cagnotte. Chacun participe du montant qu’il souhaite. Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous de votre soutien envers les salariés de la Fonderie De Bretagne en lutte pour préserver leurs emplois et sauver le site de FDB(ex SBFM) !

Lien : https://www.leetchi.com/c/soutien-aux-salaries-de-la-fdbex-sbfm

.

Tous les repères revendicatifs de la CGT

Pour un Développement Humain Durable, reconquérir et transformer le travail

La recherche du progrès social permanent nécessite de donner un autre sens au développement, maîtriser le présent et anticiper l’avenir, à partir des besoins humains aujourd’hui et demain. Le développement humain durable est le cadre permettant d’aller au-delà d’une juxtaposition économie-social-environnement et de définir un autre type de développement.. 

Lire la suite sur le site de la confédération.

    Au 1er avril 2021, application de la dégressivité des allocations chômage pour les cadres. exemple : Maxime a 45 ans, , licencié après 15 années d’ancienneté en tant qu’ingénieur. Son allocation chômage diminuera de 30% pour les mois restants de droits.

    Plus d’infos ici

    Travail Social et Médico-social – Associatifs et Publics –  Amplifions la mobilisation le 1er février 2022 !

    Travail Social et Médico-social – Associatifs et Publics – Amplifions la mobilisation le 1er février 2022 !

    Après le 7 décembre 2021, salarié-e-s et étudiant-e-s du social , médico-social et socio-éducatif.
    Amplifions la mobilisation le 1er février 2022 !
    Pour seule réponse à la mobilisation record des professionnels du social et médico-social du 7 décembre 2021, le premier ministre Mr Jean Castex a annoncé le report de la « conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social » qui devait répondre dans les meilleurs délais aux oubliés du Ségur et de Laforcade. Le gouvernement n’a même pas daigné recevoir dignement une délégation et n’entend pas vouloir répondre :
    – aux dégradations des conditions de travail de l’action sociale et médico-sociale, dans le privé et le public
    – aux salaires non revalorisés à la hauteur des diplômes, des qualifications et des responsabilités